Profil d'espèce

Adiante cheveux-de-Vénus

Nom scientifique : Adiantum capillus-veneris
Taxonomie : Plantes vasculaires
Distribution : Colombie-Britannique
Dernière évaluation du COSEPAC : mai 2011
Dernière désignation du COSEPAC : En voie de disparition
Statut de la LEP : Annexe 1, En voie de disparition


Recherche avancée

Liens rapides : | Photo | Description | Répartition et population | Habitat | Biologie | Menaces | Protection | Initiatives de rétablissement | Équipe de rétablissement | Programme national de rétablissement | Documents

Image de Adiante cheveux-de-Vénus

Adiante cheveux-de-Vénus Photo 1

Haut de la page

Description

L'Adiante cheveux-de-Vénus est une délicate fougère vert pâle; les frondes sont courtes, pendent vers le sol et mesurent de 15 à 30 cm; les frondes fanent à la première gelée.

Haut de la page

Répartition et population

C'est aux alentours de Fairmont Hot Springs, situé dans le sud-est de la Colombie-Britannique, que l'on trouve les deux seules populations d'Adiante cheveux-de-Vénus au Canada. En ce qui concerne l'Amérique du Nord, cette espèce des régions tropicales et subtropicales est principalement répartie dans le sud des États-Unis, soit du centre de la Californie jusqu'en Virginie et, allant vers le sud, jusqu'en Floride et au Mexique. Il existe également une autre population nord-américaine limitée à une source chaude du Dakota du Sud. Cette fougère est aussi connue de l'Amérique du Sud et de l'Eurasie. La présence de l'espèce au Fairmont Hot Springs est connue depuis 1888. L'Adiante cheveux-de-Vénus y était encore abondante dans les années quarante, et ce, à différents endroits du centre de villégiature. Toutes ces localités, à l'exception de deux, ont cependant disparu par suite du développement ultérieur du centre de villégiature. En 1996, à une des deux localités, il ne demeurait plus que quatre individus portant en tout 16 frondes stériles. Au deuxième emplacement, des centaines de frondes furent trouvées en 2000. Cependant, on en ignore le stade de reproduction. Ainsi, la population de cette localité est dans un état très précaire.

Haut de la page

Habitat

L'Adiante cheveux-de-Vénus croît sur de la roche poreuse, riche en calcaire. On le trouve souvent sur des parois ou des falaises rocheuses. Au Canada, au centre de villégiature du Fairmont Hot Springs, la plante vit à plus de 1000 km au nord de son aire principale. Aussi, a-t-elle besoin comme habitat d'une source chaude, qui crée un climat humide et chaud nécessaire à sa survie.

Haut de la page

Biologie

Au Canada, l'Adiante cheveux-de-Vénus se reproduit uniquement par l'expansion des rhizomes, car toutes les frondes meurent pendant l'hiver. Les plantes canadiennes ne produisent pas de spores.

Haut de la page

Menaces

La perte d'habitat, due à la construction d'hôtels et à l'utilisation humaine des sources d'eau chaude, a déjà causé la disparition de toutes les populations canadiennes d'Adiantes cheveux-de-Vénus sauf une. Tout autre changement à l'habitat des sources d'eau chaude risque de détruire la dernière population d'Adiante cheveux-de-Vénus présente à cet endroit.

Haut de la page

Protection

Protection fédérale

L'espèces Adiante cheveux-de-Vénus est protégée en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP) du gouvernement fédéral. De plus amples renseignements sur la LEP, y compris sur la façon dont elle protège les espèces individuelles, sont disponibles dans le document Loi sur les espèces en péril : un guide.

Protection provinciale et territoriale

Pour savoir si cette espèce est protégée par des lois provinciales ou territoriales, consultez les sites web des provinces et territoires.

Haut de la page

Initiatives de rétablissement

État d'avancement de la planification du rétablissement

Programmes de rétablissement :

Nom : Programme de rétablissement de l’adiante cheveux-de-Vénus (Adiantum capillus-veneris) au Canada
État d'avancement : Versions finales affichées dans le Registre des espèces en péril

Haut de la page

Équipe de rétablissement

Équipe de rétablissement de l' Adiante cheveux-de-Vénus

  • Ted Antifeau - Président/Contact - Gouv. de la Colombie Britannique
    Tél. : 250-354-6163  Téléc. : 250-354-6332  Envoyer un courriel

Haut de la page

Progrès et activités de rétablissement

Résumé des progrès réalisés jusqu’à présent Une équipe de rétablissement a été formée pour l’adiante cheveux de Vénus. Résumé des activités de recherche et de surveillance Dans les relevés de l’adiante cheveux de Vénus, on compte les frondes, de sorte que ce ne sont pas tous des individus uniques sur le plan génétique. En 1996, il ne restait en Colombie Britannique, selon les informations dont nous disposions, que quatre adiantes cheveux de Vénus dans un seul site. L’équipe de rétablissement a déterminé qu’il était urgent et prioritaire de découvrir la totalité de la population. Des relevés effectués en 2000 et en 2002 ont permis de trouver trois sites supplémentaires, comptant au total 33 650 fougères, ce qui a amélioré les perspectives de rétablissement. Depuis ce temps, tous les sites ont fait l’objet d’un suivi chaque année. En 2004, la fougère avait disparu dans un site et presque disparu dans un autre en raison d’un assèchement résultant de modifications inexpliquées du débit de sources thermales. Cependant, comme il reste plus de 30 000 fougères dans deux sites, le rétablissement reste tout à fait possible. Résumé des activités de rétablissement L’équipe de rétablissement prépare en ce moment un programme de gestion pour le Fairmont Resort, où se trouvent les deux sites restants d’adiantes cheveux de Vénus. Entre temps, le centre de villégiature s’est engagé volontairement dans plusieurs activités d’intendance afin de fournir un habitat et une protection à cette fougère.

Documents

REMARQUE : Ce ne sont pas tous les rapports du COSEPAC qui sont actuellement disponibles dans le Registre public des espèces en péril. La plupart des rapports qui ne sont pas encore disponibles sont des rapports de situation pour des espèces évaluées par le COSEPAC avant mai 2002. Parmi les autres rapports du COSEPAC qui ne peuvent être consultés pour le moment, il y a ceux sur les espèces qui sont évaluées comme espèces disparues, espèces non en péril ou pour lesquelles des données sont insuffisantes. Dans l’intervalle, ils sont disponibles sur demande auprès du Secrétariat du COSEPAC.

5 enregistrement(s) trouvé(s).

Rapports de situation du COSEPAC

  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l’adiante cheveux-de-Vénus (Adiantum capillus-veneris) au Canada (2011)

    L'adiante cheveux-de-Vénus (Adiantum capillus-veneris) est une fougère délicate qui se propage par un rhizome mince et ramifié recouvert de petites écailles brunes effilées. Les feuilles (frondes), lâches ou retombantes, sont dispersées le long du rhizome. Dans chaque fronde, l'axe central du limbe prolonge de manière continue le pétiole qui est noir violacé. Le limbe est habituellement bipenné, comportant de chaque côté de son axe central de 5 à 12 segments primaires (pennes) alternes, chacun desquels comporte lui-même un axe central avec, de chaque côté, jusqu'à environ six segments secondaires (pinnules). Le sommet de chaque pinnule est large, arrondi et bordé de plusieurs dents arrondies, tandis que la base de la pinnule s'effile jusqu'à un pétiolule court et délicat. Les pinnules ressemblent ainsi à de minuscules feuilles de ginkgo. Dans le cas des frondes fertiles, les sporanges sont réunis à la surface inférieure des pinnules sous des replis protecteurs (indusies) ayant la forme de croissants.

Sommaire de l'évaluation du COSEPAC

  • Sommaire de l'évaluation du COSEPAC - Adiante cheveux-de-Vénus (2000)

    Espèce désignée « en voie de disparition » en avril 1984. Réexamen et confirmation du statut en avril 1998 et en mai 2000. L'évaluation de mai 2000 est fondée sur de nouveaux critères quantitatifs, qui ont été appliqués aux données du rapport de situation de 1998.

Énoncés de réaction

  • Énoncé de réaction - Adiante cheveux-de-Vénus (2011)

    Cette délicate fougère est connue au Canada sous la forme de trois à quatre sous-populations dans une seule source thermale naturelle du sud-est de la Colombie-Britannique. Elle est menacée par les changements hydrologiques, le développement, les activités récréatives et la collecte, et elle est limitée par la disponibilité de microhabitats ayant des conditions convenables. D’importants déclins (supérieurs à 90 %) ont été enregistrés dans les 10 dernières années, quoique la plante peut demeurer dormante de façon souterraine et une sous-population s’est remise, et ce, après quatre années de relevés au cours desquels aucune ou quelques frondes n’avaient été trouvées.

Programmes de rétablissement

  • Programme de rétablissement de l’adiante cheveux-de-Vénus (Adiantum capillus-veneris) au Canada (2013)

    Le ministre fédéral de l’Environnement est le ministre compétent en ce qui concerne le rétablissement de l’adiante cheveux-de-Vénus et a préparé le présent programme de rétablissement conformément à l’article 37 de la Loi sur les espèces en péril (LEP). L’article 44 de la LEP permet au ministre d’adopter en tout ou en partie un plan existant s’appliquant à l’espèce si celui-ci est conforme aux exigences prévues aux paragraphes 41(1) ou (2) de la LEP. Environnement Canada a adopté le programme de rétablissement de la Colombie-Britannique et a préparé des renseignements fédéraux supplémentaires afin de répondre aux exigences de la LEP.

Rapports annuels du COSEPAC

  • Rapport annuel du COSEPAC - 2010 - 2011 (2011)

    En vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP), la mission première du Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) est « d’évaluer la situation de toute espèce sauvage qu'il estime en péril ainsi que, dans le cadre de l'évaluation, de signaler les menaces réelles ou potentielles à son égard ». Au cours de la dernière année, le COSEPAC a organisé deux réunions d’évaluation des espèces sauvages pour évaluer le statut ou revoir la classification d'un total de 92 espèces sauvages.