Profil d'espèce

Saumon rouge Population Sakinaw

Nom scientifique : Oncorhynchus nerka
Autres noms/noms précédents : Saumon sockeye (saumon rouge) (Population du lac Sakinaw)
Taxonomie : Poissons
Distribution : Colombie-Britannique, Océan Pacifique
Dernière évaluation du COSEPAC : avril 2016
Dernière désignation du COSEPAC : En voie de disparition
Statut de la LEP : Aucune annexe, Aucun statut

Les individus de cette espèce pourraient être protégés en vertu de l'annexe 1 de la LEP sous un autre nom. Pour plus d'information voir l'annexe 1, l'index des espèces de A à Z, ou le cas échéant, le tableau des espèces apparentées ci-dessous.


Recherche avancée

Liens rapides : | Photo | Protection | Initiatives de rétablissement | Équipe de rétablissement | Programme national de rétablissement | Documents

Image de Saumon rouge

Saumon rouge Photo 1

Haut de la page

Protection

Protection fédérale

Protection provinciale et territoriale

Pour savoir si cette espèce est protégée par des lois provinciales ou territoriales, consultez les sites web des provinces et territoires.

Haut de la page

Initiatives de rétablissement

État d'avancement de la planification du rétablissement

Programmes de rétablissement :

Nom : Programme de rétablissement du Saumon sockeye (Oncorhynchus nerka) au Canada (Population du lac Sakinaw)
État d'avancement : Processus d'approbation amorcé

Haut de la page

Équipe de rétablissement

Équipe de rétablissement du Saumon sockeye (saumon rouge) - Population Sakinaw

  • Bill Shaw - Président/Contact - Pêches et Océans Canada
    Tél. : 250-756-7152  Envoyer un courriel

Haut de la page

Documents

REMARQUE : Ce ne sont pas tous les rapports du COSEPAC qui sont actuellement disponibles dans le Registre public des espèces en péril. La plupart des rapports qui ne sont pas encore disponibles sont des rapports de situation pour des espèces évaluées par le COSEPAC avant mai 2002. Parmi les autres rapports du COSEPAC qui ne peuvent être consultés pour le moment, il y a ceux sur les espèces qui sont évaluées comme espèces disparues, espèces non en péril ou pour lesquelles des données sont insuffisantes. Dans l’intervalle, ils sont disponibles sur demande auprès du Secrétariat du COSEPAC.

10 enregistrement(s) trouvé(s).

Rapports de situation du COSEPAC

  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le saumon sockeye (saumon rouge) (Oncorhynchus nerka) (population Sakinaw) au Canada (2017)

    Le présent rapport de situation évalue la population distincte de saumons rouges qui occupe le lac Sakinaw (ci-après « saumons rouges Sakinaw »), en Colombie-Britannique. L'électrophorèse des protéines et les analyses moléculaires de l'ADN indiquent que le saumon rouge Sakinaw forme une population génétiquement distincte et fortement isolée sur le plan reproductif par rapport aux autres populations de saumons rouges de la Colombie-Britannique. Le saumon rouge Sakinaw montre également des caractéristiques du cycle vital différentes, notamment une entrée en milieu fluvial hâtive et sur une longue période, une résidence prolongée dans le lac avant la fraye, une petite taille corporelle, une faible fécondité et des smolts de grande taille, ce qui indique que la population de saumons rouges du lac Sakinaw constitue une population distincte des autres populations dans l'évolution et doit donc être considérée comme une unité désignable (UD).

Sommaire de l'évaluation du COSEPAC

  • Évaluation d’urgence du saumon sockeye (saumon rouge), population Sakinaw (2006)

    Le 10 février 2006, le COSEPAC a reçu une demande d’évaluation d’urgence concernant la population du saumon sockeye (Oncorhynchus nerka) du lac Sakinaw. Cette demande fait suite à deux évaluations de cette population par le COSEPAC. Au terme de chacune de ces deux évaluations, la population a été désignée « en voie de disparition », mais elle n’a pas été inscrite sur la liste des espèces en péril de la LEP.
  • Sommaire de l'évaluation du COSEPAC - Saumon sockeye (2003)

    Espèce désignée d'urgence « en voie de disparition » en octobre 2002. Réexamen et confirmation du statut en mai 2003. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.

Énoncés de réaction

  • Énoncé de réaction - Saumon rouge, Population Sakinaw (2017)

    Cette population a connu un déclin très important dans les années 1980 et 1990 en raison de sa faible survie en océan et de la surpêche. Un stock de géniteurs en provenance du lac Sakinaw a été maintenu dans le cadre d’un programme de reproduction en captivité, ce qui a permis de produire des alevins et des saumoneaux qui ont été relâchés dans le lac à partir de 2000. Malgré ces introductions, presque aucun adulte n’est retourné au lac entre 2006 et 2009. L’introduction des saumoneaux du programme de reproduction en captivité s’est poursuivie, et des adultes sont retournés au lac de 2010 à 2014. Certains de ces poissons ont réussi à frayer sur les plages utilisées historiquement pour le frai, démontrant ainsi que le programme connaissait un certain succès dans le ré-établissement de la population. Toutefois, le nombre de poissons éclos en milieu naturel est très faible. Les menaces liées au développement autour du lac, à la faible survie en océan et à la pêche demeurent.
  • Énoncés de réaction - Saumon sockeye (saumon rouge) (2004)

    Un énoncé de réaction est un document de communication qui identifie la façon dont le Ministre de l'environnement a l'intention de répondre à l'évaluation d'une espèce par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC). Ce document est un point de départ au processus de listage et de rétablissement pour les espèces identifiées comme étant en péril, il fournit aussi des échéanciers dans la mesure du possible.

Décrets

  • Décret accusant réception des évaluation faites conformément au paragraphe 23(1) de la Loi sur les espèces en péril (2004)

    Par le décret, la gouverneure en conseil accuse réception des évaluations de la situation d'espèces sauvages effectuées par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) conformément au paragraphe 23(1) de la Loi sur les espèces en péril (LEP). La LEP vise à prévenir la disparition - de la planète ou du Canada seulement - des espèces sauvages, à permettre le rétablissement de celles qui, par suite de l'activité humaine, sont devenues des espèces disparues du pays, en voie de disparition ou menacées et à favoriser la gestion des espèces préoccupantes pour éviter qu'elles ne deviennent des espèces en voie de disparition ou menacées.
  • Décret modifiant les annexes 1 à 3 de la Loi sur les espèces en péril (2005)

    L'annexe 1, la Liste des espèces en péril de la Loi sur les espèces en péril (LEP), est modifiée par décret du gouverneur en conseil, à la suite de la recommandation du ministre de l'Environnement, par l'ajout de 73 espèces. Ce décret est fondé sur des évaluations scientifiques effectuées par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) et suit les consultations avec les gouvernements provinciaux et territoriaux, les peuples autochtones, les intervenants et le public, ainsi que l'analyse des coûts et des avantages pour les Canadiennes et les Canadiens.
  • Décret refusant de modifier la partie 2 de l'annexe 1 de la Loi (2007)

    Son Excellence la Gouverneure générale en conseil, ayant considéré la recommandation du ministre de l’Environnement, faite en vertu du paragraphe 29(1) de la Loi sur les espèces en péril, et des facteurs sociaux, économiques et autres, refuse de modifier la partie 2 de l’annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril pour y inscrire le saumon sockeye (saumon rouge), population du lac Sakinaw, comme espèce en voie de disparition.

Rapports annuels du COSEPAC

  • Rapport annuel du COSEPAC - 2015-2016 (2016)

    Au cours de la dernière année, le COSEPAC a réexaminé la situation de 25 espèces sauvages; de ce nombre, la majorité (68 %) a été réévaluée au même niveau de risque, sinon à un risque plus faible. Sur un total de 45 espèces évaluées, on a attribué le statut d’espèce non en péril à sept d’entre elles (deux réévaluations et cinq nouvelles évaluations). À ce jour, et compte tenu de la présentation de ce rapport, les évaluations du COSEPAC comprennent maintenant 724 espèces sauvages dans diverses catégories de risque, ce qui comprend 320 espèces en voie de disparition, 172 espèces menacées, 209 espèces préoccupantes et 23 espèces disparues (c.-à-d. que l’on ne trouve plus à l’état sauvage au Canada). De plus, on a jugé disparues 15 espèces sauvages, les données de 54 espèces sauvages ont été jugées insuffisantes et on a évalué que 177 espèces ne sont pas à risque.

Documents de consultation

  • La Loi sur les espèces en péril - Liste officielle des espèces aquatiques, Région du Pacifique - Cahier de consultation (2004)

    Nous désirons recueillir votre opinion pour aider le gouvernement fédéral à décider de manière fondée lesquelles des 10 espèces aquatiques suivantes devraient être ajoutées à l'Annexe 1 (la liste des espèces en péril) de la Loi sur les espèces en péril : le Rorqual bleu, la Baleine de Bryde, le Rorqual à bosse, l'Épinoche d'Enos, le Naseux moucheté, le Meunier de Salish, le Saumon rouge du lac Cultus, le Saumon Coho du bassin intérieur du Fraser, le Saumon rouge du lac Sakinaw et le Bocaccio. Vos commentaires concernant les conséquences de l'ajout de ces espèces sur la liste sont importants. Ce cahier de consultation a été préparé pour que vous puissiez communiquer à Pêches et Océans Canada vos commentaires et vos conseils concernant l'ajout des espèces mentionnées ci-dessus à l'Annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril (L'Annexe 1 identifie les espèces qui sont protégées par cette loi).